(Men)songe d’une nuit d’été.

3h24. Je danse sur la piste du Rex Club musique techno petits pas bras en l’air et yeux fermés. Je les ouvre car je commence à avoir le tournis c’est là que je le vois au loin et qu’il semble me voir aussi puisqu’on se sourit. Je referme les yeux parce que finalement ça ne me dérange pas tant que ça d’avoir le tournis.

3h26. En fait je suis curieuse alors je rouvre les yeux et il est devant moi, pile devant genre à 2 centimètres et il sourit encore très sincèrement il a l’air très heureux ses pupilles sont énormes et noires et il me dit quelque chose son prénom sûrement mais je n’entends rien alors je souris aussi très sincèrement car je le trouve joli et je suis enchantée que ce soit bel et bien moi qu’il a remarquée quand il était là bas plus loin.

3h27. On s’embrasse.

3h32. On sort en s’embrassant toujours pendant qu’on monte les marches des escaliers du Rex c’est intrépide mais je n’ai plus le tournis donc on gère l’ascension de façon assez héroïque.

3h49. On arrive chez lui c’est rapide car il habite tout près rue de Trévise c’est si pratique. Son petit studio se trouve au 7e étage sans ascenseur évidemment j’ai cru mourir essoufflée après toutes ces heures de piétinement électronique où j’ai tout donné mais il va bien falloir que je m’en remette car je compte bien lui démontrer que je suis une bonne pioche de soirée.

6h13. Je me réveille dans son lit oh je me suis endormie je déteste faire ça je ne veux pas me réveiller dans la lumière du jour avec quelqu’un que je ne connais pas, c’est étrange quand on y pense je n’hésite pas à coucher avec mais je ne veux pas me réveiller à ses côtés. Ce sont différents niveaux d’intimité sûrement.

6h16. J’essaie de partir sur la pointe des pieds mais il m’entend et me dit qu’il voudrait me revoir je suis prise de court je n’ose pas lui dire que même si je suis libre comme l’air je n’ai pas trop envie d’un rendez-vous avec un garçon rencontré au Rex en pleine nuit alors je lui dis un truc que je pense malin sur le moment et qui j’imagine, va surtout lui couper l’envie et le sifflet, je lui dis que j’ai un amoureux et une petite fille et que notre nuit était une erreur qui ne devra pas se reproduire.

6h18. Il me laisse partir tout déçu et je rigole en descendant les 7 étages de son immeuble en me trouvant très douée pour une fille qui ne ment qu’en cas d’urgence, d’ailleurs en était-ce une je ne pense pas mais bon c’est fait j’ai menti de toutes façons je ne le reverrai jamais Paris c’est grand.

14h12. Semblerait que je lui ai donné mon numéro de téléphone quand j’étais dans mon moment d’euphorie pré-rapport sexuel parce qu’il m’envoie un message pour me dire qu’il comprend bien que j’ai une vie de famille mais que quand même il voudrait bien creuser la question. L’opportunité est trop belle pour ne pas continuer à broder autour de l’histoire de cette jeune femme qui devrait être moi mais qui évidemment ne l’est pas je lui dis que c’est vraiment impossible d’ailleurs qu’il arrête de m’écrire mon amoureux se pose des questions ne pas mettre d’huile sur le feu svp déjà que je ne suis pas rentrée cette nuit merci. Je suis hilare.

20h04 deux semaines plus tard. Au bar le Sans Souci avec mes amis on parle au vendeur de lunettes qui clignotent et j’en achète une paire parce que ça peut toujours servir et puis le vendeur est sympa il a aussi des roses mais ça c’est moins utile que des lunettes qui clignotent je me dis.

21h25. Mon amie revient du bar avec nos consommations elle semble ennuyée et me regarde avec un air semi-fâché qu’est-ce qu’il y a je ne t’ai pas donné assez de monnaie pour mon drink? En fait elle me montre un garçon appuyé sur le comptoir c’est le gars du Rex et il est là depuis un moment apparemment, il nous regardait depuis son tabouret haut et il me voyait faire des trucs de fille qui n’est ni en couple ni maman et quand mon amie est allée commander nos boissons il lui a dit qu’il aimerait m’offrir mon verre est-ce que je suis libre? Ça fait bien triper ma copine cette idée elle lui dit que oui je suis plus que jamais célibataire et qu’il ne devrait pas hésiter alors il lui dit tiens c’est marrant je l’ai rencontrée il y a deux semaines et elle m’a dit qu’elle était maman.

21h29. Mon amie s’excuse mais elle lui a dit la vérité, mais enfin quelle idée d’inventer un bobard pareil.

21h38. Je prends mon courage à deux mains et je vais voir le garçon je n’ai pas vraiment le choix en fait. Je lui dis la vérité oui je t’ai menti je me suis totalement laissée emporter dans l’histoire je pensais ne jamais te revoir je ne voulais pas te blesser je me sens débile. Il confirme que c’est débile et puis il me paie mon verre et me propose qu’on devienne amis parce que finalement ça le fait beaucoup rire de m’avoir grillée aussi vite, il va m’apprendre à être un peu plus maligne avec les garçons c’est pas si compliqué il me dit je peux t’aider si tu veux mais ne mens pas c’est pas beau et ça ne te va pas du tout.

21h40. Je fais le serment de ne plus mentir sauf en cas de vie ou de mort en cognant mon verre contre le sien, j’y arrive plus ou moins bien mais en tous cas il n’a plus jamais été question d’enfant caché quand je cherche à esquiver un homme et c’est une excellente chose leçon retenue.

 

📷@radioshead

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *