Les papillons.

Quand je l’ai aperçu l’autre jour, Lui, au milieu de la foule, j’ai tremblé. Littéralement tremblé de tout mon long. Mes poils se sont hérissés un peu partout, sur mes bras, à la base de mon cou, sur le haut de ma tête.

Il me fait cet effet-là, ouais. Big. Time.

Alors je me suis demandé si j’avais déjà été à l’origine d’une telle réaction chez quelqu’un. Si j’étais capable de déclencher une tachycardie pareille à un gars ou une fille. Non parce que moi j’ai toujours l’impression que la flamme que j’allume est éphémère, ou liée à l’ingestion d’alcool ou de MDMA.

Genre, après être resté 6 mois avec moi, un gars a réalisé qu’il était amoureux de sa meilleure amie – et réciproquement. Genre, mon ex habite déjà chez sa nouvelle copine, alors que j’en suis encore à télécharger, supprimer puis télécharger de nouveau Tinder, Happn et Bumble de façon cyclique pathétique.

Ou genre encore, après m’avoir demandée en fiançailles, mon premier amoureux s’est rétracté et m’a quittée par téléphone – pour finir par fonder une famille avec mon sosie quelques années plus tard.

Ce genre de genre, t’sais.

Alors attention. On m’a dit de jolies choses, c’est vrai.

Par exemple en seconde, j’ai reçu un bouquet de roses rouges de la part de Mehdi, avec un mot qui disait: «excuse-moi de ne pas t’avoir dit avant que je t’aime». C’est sweet, mais le truc c’est que mon père avait réceptionné le bouquet et j’étais tellement gênée que je n’ai pas su quoi dire à ce pauvre Mehdi pendant des mois – lui qui avait pourtant pris sur lui en se lançant dans cette initiative romantique et courageuse.

J’ai aussi reçu une demande en mariage écrite à la main de la part de mon amoureux américain rencontré lors d’un échange scolaire à 17 ans. Un bad boy qui, quelques temps après nos deux semaines d’amour platonique, a été envoyé dans un camp de redressement où il devait s’ennuyer solide pour avoir écrit ce courrier du coeur. Je me souviens lui avoir répondu très sérieusement – et en anglais – que ce n’était pas une idée raisonnable.

Bien sûr, à côté de ces quelques coups d’éclat, j’ai évidemment reçu de belles preuves d’amour quotidiennes dans mes relations. Je ne peux pas le nier. Et puis on m’a aussi dit qu’on me ferait un enfant dans l’année, qu’on m’amènerait au bout du monde, ou encore qu’on changerait pour moi.

Mais je n’ai toujours pas d’enfant, je voyage solo et comme dirait Céline, on ne change pas.

Donc je m’interroge. Comment donne-t-on des papillons aux gens?

Pourquoi certains papillons restent bloqués dans notre cage thoracique alors que l’univers leur conseille de mettre les voiles, pourquoi d’autres s’envolent en quelques heures ou en quelques jours, sans qu’on comprenne trop comment? Pourquoi les papillons les plus puissants sont généralement ceux qui ne rencontrent pas d’écho chez l’être aimé? Le mystère de l’amour à son top.

Si j’ai rendu quelqu’un fou love, j’espère en tous cas que les palpitations ressenties auront été aussi belles et intenses que celles qui me font trembler quand je le vois Lui. Mais j’espère surtout n’avoir blessé personne. On sait que les bobos au coeur sont les pires.

En y réfléchissant, je me dis d’ailleurs que c’est sûrement ce qui fait que je n’ai pas tant envie de le savoir. Je crois que je préfère rester dans ma tête, où tout le monde m’aime autant que je les aime au même moment, et où personne n’est jamais déçu ni malheureux   #safeplace.

 

📷@rustoff

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *